« Les Bruxellois veulent imaginer, penser et construire le futur du garage Citroën, mais Rudi Vervoort ne semble pas sur cette voie, et c'est regrettable »
Il est apparu clairement ce mercredi en commission du Développement territorial que le Ministre-Président s'en tient à ses plans d'installer un musée dans le showroom Citroën, de même qu'un projet immobilier résidentiel (partiellement) à la place des ateliers et garage. Les Bruxellois n'ont, semble-t-il, pas réellement voix au chapitre. Pour Ecolo et Groen, si l'annonce de l'acquisition de ce magnifique ensemble industriel est un pas important dans la bonne direction,  il faut à présent impérativement et rapidement ouvrir un large dialogue sur l'avenir du site.
Le musée d'Art moderne et contemporain verra le jour d'après Rudi Vervoort, de même qu'un projet de logements, qui doit permettre la rentabilité de l'opération initiée par la Région.
La SAF (Société d'acquisition foncière) serait chargée de l'acquisition ainsi que de l'étude de programmation afin de finaliser les affectations. Aujourd'hui, dans le projet, 15.000 m² sont dévolus aux équipements, à savoir le musée. Celui-ci prendra place dans le showroom et une partie des ateliers. Une superficie de 40.000 m² pourrait être dévolue au logement soit plus de deux fois la superficie de nouveau bâtiment de Bruxelles Environnement sur l'autre rive! Une cour serait aménagée dans les ateliers, avec un accès au Quai des Péniches.
De nombreuses questions subsistent, concernant le coût et la faisabilité du projet muséal, les collections qui pourraient y atterrir, l'intégration des projets de logement et la préservation du patrimoine. Monsieur Vervoort a admis ne pas avoir de réponses, si ce n'est le lancement d'études.
Ecolo et Groen appellent à un dialogue ouvert, participatif, et transparent. Les questions de la création d'emplois, de l'activité économique et artistique doivent être abordées au plus vite. L'opportunité d'y prévoir des espaces publics et partagés amène également à une réflexion plus large. Les Verts plaident pour un projet ambitieux qui permette de relier choix programmatique, patrimoine et aspect économique. « Nous avons récemment lancé le débat public sur le sujet et les idées d'avenir ont fusé : un musée sans doute mais il ne faut pas fermer la discussion! Le site offre tant d'opportunités : de la formation, de la création d'emplois, des expositions… De nombreux éléments qui répondent aux défis que rencontre le territoire du canal ».
Il est apparu, lors de la commission du Développement territorial, que de plus en plus de partis, dont les partenaires de la majorité, sont sensibles à l'intérêt patrimonial, sociale et économique du site. Les écologistes se réjouissent que d'autres partis se joignent à l'idée d'un « projet de ville » pour le site Citroën, dans lequel l'économie créative, la production et l'exposition artistique, le sport, l'horeca, des espaces de détente et de jeux pour les enfants et les jeunes, peuvent être imaginés et voir le jour.
Ecolo et Groen demandent donc au Gouvernement Bruxellois de lancer sans tarder un débat ouvert et participatif pour faire du site Citroën un vrai projet de ville. L'étude de programmation devra aborder toutes les destinations et affectations possible, et les Bruxellois doivent être concertés !

 

Retour à l'accueil