Maxi-prison de Haren : Ecolo appelle au dialogue et à la réflexion

 

Ce matin, à la demande de la Régie fédérale des bâtiments, la police a mis à exécution l'ordre d’expulsion de la zone à défendre (ZAD) du Keelbeek, occupée par des opposants au projet de maxi prison. L’État fédéral a donc fait le choix de la force plutôt que celui du dialogue.Pour rappel, ce terrain est pressenti pour accueillir la très contestée maxi-prison de Haren. Ecolo regrette vivement cette action brutale alors même que des recours étaient plaidés.

 

Pour Ecolo, aucune action ne devait/doit être entreprise avant que l'ensemble des permis et autres autorisations n'aient été délivrés, ce qui n'est toujours pas le cas. En effet, plusieurs recours relatifs aux travaux envisagés ou à la zone concernée sont pendants. Les autorités fédérales, régionales et locales doivent impérativement renouer le dialogue et mener une réflexion globale, écologique, urbanistique et pénitentiaire afin de revoir en profondeur ce projet et d'approfondir ses alternatives.

Retour à l'accueil