Stade, méga prison : la Région ne peut plus tolérer les petits arrangements de la Ville

 

La presse de ce jour évoque un accord mystérieux entre la Ville de Bruxelles et le consortium (Moveo) évincé du projet de construction du futur stade national qui doit voir le jour sur le parking C. A la question « pourquoi le candidat qui s'apprêtait à toucher un dédommagement de quelque 10 millions d'euros n'est-il pas allé au terme de la procédure ? » - signant « une renonciation inconditionnelle, irrévocable et définitive » par laquelle Le consortium « renonce également au droit de réclamer en justice (…) des mesures du même type »- , le journaliste avance comme réponse un possible accord sur un autre projet d'envergure, et aux impacts nombreux et largement décriés, celui de la méga prison de Haren dans lequel on retrouve le même consortium, mais sous un autre nom (Cafasso).

Si cet accord devait exister, cela poserait une fois encore la question du déséquilibre et des dysfonctionnements induits au niveau régional par la dimension atteinte par la Ville de Bruxelles. En effet, l'emprise territoriale de la Ville limite la capacité de la Région à développer, sur une série de zones, une politique d’aménagement du territoire forte et cohérente, avantageuse pour tous les habitants de la Région. Après le piétonnier sur les boulevards du centre – et notamment la question de sa desserte en transports en commun – ce possible accord relatif au stade national et à la prison de Haren en sont de nouveaux exemples.

Au moment où des mandataires MR évoquent, à juste titre, la nécessité de redessiner les frontières communales, selon Ecolo, une des questions à poser dans ce débat est celle de l'ampleur de l'emprise territoriale de la Ville de Bruxelles, en particulier en ce qui concerne les zones d'intérêt régional, de même que celle de la capacité et de la volonté de la Région d'assumer pleinement son pouvoir de tutelle sur les communes dans l'intérêt régional.

Barbara Trachte, députée bruxelloise
Arnaud Pinxteren, Secrétaire régional
 

Retour à l'accueil