Tour & Taxis : que reste-t-il du projet mixte, ouvert, et vert?Tour & Taxis : que reste-t-il du projet mixte, ouvert, et vert?

Le projet d 'aménagement du site de Tour et Taxis est sur le point de franchir une nouvelle étape importante. Le Plan Particulier d'affectation du Sol (PPAS) mis à l'enquête publique a fait l'objet d'une commission de concertation animée ce matin. La programmation envisagée ne laisse personne indifférent, et encore moins les écologistes.

En effet, les intentions maintes fois répétées d'assurer l'intégration du projet dans son environnement social et urbain sont battus en brèche.

"Le parc de 9ha initialement prévu se voit progressivement rogné par des espaces semi-privatisés et risque fort d'être écrasé par des constructions particulièrement denses et hautes, dont une tour de 140m, soit un deuxième Upsite" regrette Arnaud Pinxteren, député bruxellois.

Pour Marie Nagy cheffe de groupe Ecolo Groen à la Ville de Bruxelles, "ce PPAS traduit les intérêts des immobiliers et ne permettra pas le développement d'un quartier durable : trop peu d'équipements collectifs (écoles,crèches, équipements sportifs), trop d'espaces commerciaux et de bureaux. Par ailleurs, malgré les engagements communaux et régionaux en faveur d'une mobilité axée sur les transports publics, l'abandon du projet de tram - en contradiction avec les recommandations de l’arrêté régional et du Rapport d’incidences environnementales -, et l'importante offre de parkings conduiront inévitablement à une saturation des voiries alentour vu la forte densité du projet. On est bien loin de l'idée d'un quartier durable. "


Enfin, la mixité sociale - qui doit notamment se traduire par une offre de logement diversifiée - semble totalement oubliée. "On parle trop souvent des ghettos de logements sociaux à Bruxelles, ici, on risque de construire un « ghetto de nantis » », regrette Karim Majoros, Échevin molenbeekois du Logement. « l’avis rendu par la commune insiste sur la nécessité pour le développement du site d’assurer « une mixité sociale dans l'offre de logements (sociaux et moyens) ». précise-t-il.


Le site de Tour & Taxis est une opportunité unique de revitalisation urbaine au service de la ville et de ses habitants. Les écologistes regrettent que le projet actuellement proposé dans le cadre du PPAS ne s'insère plus dans le tissu urbain environnant, pire, il coupe les liens sociaux et physiques avec les quartiers avoisinants et le reste de la ville. "Ce qui était une source d'espoir et d'innovation urbaine ne peut pas devenir une opération immobilière florissante au seul bénéfice du promoteur" concluent les verts, qui interpelleront aux niveaux communal et régional.

Marie Nagy, Karim Majoros, Arnaud Pinxteren




Retour à l'accueil