Tour & Taxis  - Un beau cadeau de Noël au promoteur, une réponse bien trop partielle aux demandes citoyennes

La Ville de Bruxelles aurait décidé de modifier quelque peu le Plan Particulier d'affectation du Sol (PPAS) relatif au site de Tour et Taxis. Écoutant les nombreuses demandes allant dans ce sens, dont celles des associations et riverains, une petite parcelle à bâtir serait requalifiée en espace vert. Le futur parc serait ainsi plus grand et plus homogène.

"Cette décision va dans le bon sens, celui du respect de la volonté initiale des pouvoirs publics et celui des revendications citoyennes de disposer d'un parc de 9ha" commente Arnaud Pinxteren, député bruxellois (Ecolo). "Mais de nombreuses questions subsistent comme celle relative au risque de voir l'espace vert écrasé par des constructions particulièrement denses et hautes, dont une tour de 140m, soit un deuxième Upsite" poursuit le député. Bref, en guise de cadeau de Noël, le promoteur reçoit l'intégralité des mètres carrés qu'il demandait...

Les écologistes restent inquiets car des nombreuses questions restent pendantes tant sur le plan des équipements publiques que sur celui de la mobilité. "Le PPAS tel que soumis à l'enquête publique traduisait les intérêts des immobiliers et ne permettrait pas le développement d'un quartier durable : trop peu d'équipements collectifs (écoles,crèches, équipements sportifs), trop d'espaces commerciaux et de bureaux, et surtout l'abandon du projet de tram et l'importante offre de parkings qui conduiront inévitablement à une saturation des voiries alentour vu la forte densité du projet." précise Marie Nagy, cheffe de groupe Ecolo Groen à la Ville de Bruxelles. Ces constats restent malheureusement plus que jamais d'actualité.

Enfin, la mixité sociale - qui doit notamment se traduire par une offre de logement diversifiée - est totalement oubliée. "On parle trop souvent des ghettos de logements sociaux à Bruxelles, ici, on construira un « ghetto de nantis », regrette Karim Majoros, Échevin molenbeekois du Logement. alors que pourtant « l’avis rendu par la commune limitrophe de Molenbeek insiste sur la nécessité pour le développement du site d’assurer « une mixité sociale dans l'offre de logements (sociaux et moyens) » précise-t-il.


Arnaud Pinxteren, député bruxellois – 0479/909.909

Marie Nagy, cheffe de groupe Ecolo-Groen à la Ville de Bruxelles – 0475/317.107

Karim Majoros, Echevin du Logement à Molenbeek Saint Jean – 0486/604.888

Tour & Taxis  - Un beau cadeau de Noël au promoteur, une réponse bien trop partielle aux demandes citoyennes
Retour à l'accueil