À côté de la fête familiale et citoyenne très attendue qu'est le «dimanche sans voiture»,il nous parait essentiel de promouvoir les alternatives à la voiture dans des conditions qui soient les plus réelles possibles.

Il va de soi qu'un jour de semaine sans voiture n'améliorerait pas miraculeusement la santé des Bruxellois ou nos performances en matière de qualité de l'air, mais il aura comme principale vertu de démontrer qu'il est possible également de se déplacer sans voiture un autre jour que le week-end. Un jour de semaine sans voiture est un exercice pratique de mobilité durable qui aura très certainement un impact bien plus important que n'importe quelle autre campagne de sensibilisation.

Des mesures d'encadrement devront évidemment être mises en place afin que des alternatives à l'auto-solisme, réalistes et efficaces, soient proposées aux navetteurs et aux habitants, ce jour-là comme les autres jours de l'année. Une offre renforcée de transports publics, de transports partagés, mais aussi des rangs cyclistes, devraient également permettre de rejoindre les entreprises et les écoles.

Le ou les périmètres sans voitures pourraient être limités aux zones les mieux desservies par les transports en commun.

Retrouver le texte de notre résolution ici

 

 

Retour à l'accueil