« La Région de Bruxelles-Capitale est globalement bien pourvue en espaces verts. Néanmoins, la répartition n’est pas équilibrée et la zone centrale densément construite souffre à certains endroits d’un manque criant d’espaces verts. Le centre et les communes les plus pauvres connaissent actuellement un manque d’espaces de détente et de jeu, pourtant indispensables au bien-être des habitants ». Cet extrait du projet de Plan Régional de Développement Durable est extrêmement bien illustré par la carte des « zone de carence en espaces verts accessibles au public ».

Ces zones de carence sont pour la plupart situées le long du canal et la portion nord de celui n'échappe pas à la règle. Le bas de Schaerbeek, le quartier Masui et la bas de Laeken souffrent en effet d'un déficit d'espaces verts vastes et de qualité.

C'est d'ailleurs très certainement en se fondant sur ce constat que le projet de Plan Régional de Développement Durable inscrit la plupart de ces zones dans un périmètre de zone de verdoiement et y prévoit la réalisation ou l'étude d'implantation de deux espaces verts.

Pourtant dans cette zone, un énorme espace vert existe. D'une superficie de 186ha, soit plus que la superficie de la Commune de Saint-Josse-ten-Noode, 1,5 fois le Bois de la Cambre (122ha) ou l'équivalent de plus de 250 terrains de football, le domaine royal de Laeken n'est actuellement pas accessible au public.

L'ouverture (partielle) de ce domaine au public constituerait donc une opportunité unique d'offrir à cette zone du canal et ses quartiers avoisinants un vaste espace de respiration et de loisirs supplémentaires. Elle participerait également à l'évolution urbanistique et qualitative du tronçon Nord du Canal et de ses alentours.

Alors que la moitié de la population de Bruxelles vit dans un périmètre situé à moins de deux kilomètres du Canal, cet espace densément peuplé ne comporte pourtant que peu ou pas de véritable zone de parc. Par l'ouverture partielle du domaine royal, cette zone de la capitale de l’Europe bénéficierait largement d’un véritable espace vert pour se délasser et respirer à l'instar du Bois de la Cambre dans le Sud de notre Région.

L'ouverture pourrait se faire via les grilles d'accès et chemins existants: rue des Palais-outre-Ponts, rue de la Grotte, place du parvis Notre-Dame de Laeken ainsi que de l'autre côté du parc grâce à l'accès par la grande grille située au pont Van Praet.

Ouvrir le parc permettrait aussi de remettre en usage l'ancienne gare du parc Royal, juste à côté du pont du chemin de fer ainsi que le pavillon de plaisance du parc, situé tout près du mur côté canal dans lequel un accès pourrait être rétabli comme au XVIIIème siècle.

Le Domaine de Laeken est répertorié et cartographié en tant qu’élément du patrimoine vert régional. Il a fait l’objet d’inventaires faunistiques et floristiques. Il appartient de facto, au maillage vert et bleu de la Région. Le fait qu'il est inaccessible au public jusqu'à ce jour se traduit par une grande quiétude du site, ce qui favorise la biodiversité. Afin de préserver ce patrimoine naturel et écologique, une ouverture au public, même partielle, devrait évidemment faire l'objet d'une attention toute particulière. Le savoir-faire de Bruxelles-Environnement en la matière est de nature à rassurer pleinement quant à la préservation et l'usage raisonné du site naturel, même s'il devenait pour partie public.

Enfin, la sécurité et la protection de la vie privée de la famille royale devront impérativement être garantis. La topographie du site semble permettre assez aisément d'isoler le tiers sud-ouest du domaine en raison de la présence d'un réseau d'étangs. Une ouverture au public de cette zone nous semble donc parfaitement envisageable et réaliste.

L'exemple du Parc Royal d'Oslo, en Norvège, ouvert au public peut d'ailleurs à maints égards constituer une source d'inspiration.

L'ouverture (partielle) du Domaine de Laeken est donc non seulement nécessaire et souhaitable, il est également possible sans grands frais ni grandes adaptations en matière de sécurisation.

 

Retour à l'accueil