Alors que le MR achève une conférence de presse sur le bilan de la législature Olivier en Région bruxelloise, on peut franchement douter de l'honnêté intellectuelle de nos amis libéraux.

Dans un communiqué, le MR bruxellois nous apprend que "la majorité bruxelloise de type olivier n'a produit que des fruits secs en 5 ans" ou encore que "il n'y a pas eu d'avancée en matière d'environnement".

Ayant été aux premières loges de l'action gouvernementale bruxelloise en matière d'environnement, il me semble utile de rappeler quelques faits et chiffres :

La consommation d’énergie a baissé de 10% en Région bruxelloise, entre 2004 et 2007
- Les émissions de CO2 ont diminué de 12%
- le budget des primes à la rénovation a doublé en 4 ans et 50 % des demandes émanent de ménages à faibles revenus
- Entre 2.450 et 3.400 emplois seront créés grâce à l’intégration des aspects énergie et éco-construction
- 100 % des eaux usées bruxelloises sont épurées
- le prix de l'eau est intégralement progressif et solidaire
- un plan de lutte contre les inondations a été adopté
- de nombreux espaces verts dans les quartiers centraux ont été créés ou rénovés
- ...

La liste des réalisations en matière d'énergie et d'environnement est longue. Si la critique et le débat en politique sont nécessaires, l'objectivité est également une vertu indispensable. A l'approche des élections, le MR semble l'avoir perdue ... 

Pour en savoir plus sur le bilan énergétique à Bruxelles

Retour à l'accueil