Le principe du "tourne à droite" autorise les cyclistes à passer au feu rouge à certains carrefours s'ils tournent à droite. Des expérimentations ont été récemment jugées comme positives à Strasbourg et Bordeaux. Aucun accident n'a été constaté à Bordeaux, où l'expérimentation est menée depuis mai 2009 à une dizaine d'intersections. Selon la mairie de Bordeaux, le "tourne à droite" cycliste a pour but de "favoriser la pratique du vélo en ville, mais également d'inciter les cyclistes à respecter les autres règles du Code de la route".

Au regard de ces expériences positives, j'ai récemment interpellé le Secrétaire d'Etat à la Mobilité au sujet de l'intérêt de la mise en place d'expérience pilote en matière de "tourne-à-droite" dans notre Région.


Pour Bruno De Lille, le cycliste urbain profiterait d'une telle mesure en ville, où les carrefours à feux sont plus nombreux et la perte de temps pour les cyclistes augmente proportionnellement. Même en présence de zones avancées pour cyclistes (ZAC), le cycliste qui peut libérer le carrefour avant que le feu passe au vert sera plus rapidement en sécurité.


Le Secrétaire d'Etat s'est engagé à prendre contact avec le fédéral à ce propos dès que le nouveau gouvernement fédéral sera en place.


Amis cyclistes, préparez vous au dispositif pilote !

 

 



Retour à l'accueil