Le mouvement politique des objecteurs de croissance a interpellé Ecolo sur le thème « La prospérité sans croissance, changement de paradigme ou opération de communication ? » Selon eux, Ecolo ne porterait pas assez haut les exigences que nécessite la prospérité sans croissance.

 

José Daras, président d’etopia et Sarah Turine, co-présidente d'Ecolo,  leur ont répondu car ce débat d' importance.A lire sur le blog de Sarah Turine

 


Retour à l'accueil