B22-bis.jpg

 

Après une expérience pilote à quelques carrefours stratégiques en 2012, et à l’initiative de Bruno De Lille (Groen), Bruxelles a décidé à l'automne 2013, d'étendre le placement de panneaux B22 et B23 autorisant les cyclistes à franchir les feux rouges, respectivement pour tourner à droite ou pour poursuivre leur route en ligne droite.

 

Cette disposition permet d’adapter le code de la route, trop souvent vécu comme un « code de la voiture », à la réalité cycliste, tout en veillant à répondre aux conditions de sécurité suffisantes.

 

Interrogé par mes soins ce lundi sur l’état des lieux de ce projet, le Ministre bruxellois de la Mobilité, a précisé que ce sont à présent 200 carrefours qui sont équipés de ces panneaux  et qu’aucun incident n’est à déplorer.

 

Fort de ce constat, nous avons convenu qu’il serait souhaitable pour le développement de la pratique du vélo et pour limiter la profusion de panneaux dans nos rues, de faire du tourne-à-droite cycliste la règle plutôt que l’exception. Pour certains carrefours dangeureux, ce serait alors une interdiction qui prévalerait.

 

La récente régionalisation d’une partie de la compétence en matière de sécurité routière pourrait en effet permettre à la Région bruxelloise d’adopter une telle règle.

 

Je ne manquerai pas de vous tenir au courant des suites qui seront données à cette proposition !

 

Retour à l'accueil