A l'échelle de notre Région, la seule commune de Forest concentre 25% des sinistres dus aux inondations. Depuis 2005, c'est plus de 600 sinistres qui y ont été enregistrés.

 

Pour lutter contre ces inondations, une série d'investissements ont été entrepris ces dernières années. A l'occasion du début d'un nouveau et important chantier, la rénovation du pertuis « Geleitsbeek » sur le site d'Audi Brussels, qui améliorera largement la situation des Forestois lors de fortes pluies, Evelyne Huytebroeck, Ministre bruxelloise de l'Environnement, Yves Bourdeau, Directeur Général d'Hydrobru, et Gerhard Schneider, Directeur Général Technique et Logistique d'Audi Brussels, ont fait le point de manière plus générale sur l'état d'avancement de l'ensemble des travaux à Forest en matière de lutte contre les inondations.

 

En 2000, suite à de nombreuses inondations dans le bas de Forest, un bassin d’orage de 18.000 m³ a été construit par la SBGE sous l’un des parkings d’Audi. Ce bassin d'orage a largement amélioré la situation des habitations voisines lors des fortes pluies. Aujourd’hui, une nouvelle étape est franchie avec la rénovation du pertuis « Geleitsbeek », du nom de l’ancien cours d’eau qui traversait le bas de Forest avant d’être canalisé lors de la construction de la ligne de chemin de fer de Mons. Le cours d’eau a été progressivement voûté au fil des constructions des différentes sociétés.

 

Ce pertuis, situé sous Audi, pose effectivement problème. Son profil en dents de scie entraîne un envasement constant et réduit le débit des eaux résiduaires en cas de fortes pluies, provoquant ainsi des inondations dans le quartier Saint-Denis et ses environs. Une inondation classique dans le bas de Forest touche en moyenne 150 familles, soit environ 500 personnes.

 

Cet été, une convention a été signée entre HYDROBRU et Audi pour rénover le pertuis. Les travaux ont ensuite débuté en août. La SBGE et Bruxelles Environnement sont également impliqués dans la rénovation du Geleitsbeek, ainsi que la commune de Forest et Vivaqua en tant que sous-traitant. La Région de Bruxelles-Capitale a permis la bonne coordination de l’ensemble des acteurs en présence. Un nouvel exemple de collaboration fructueuse entre les secteurs public et privé, facilitée par la Région bruxelloise.

 

Ce chantier s’inscrit dans l’axe 5 du Plan de Gestion de l’Eau qui vise à lutter contre les inondations en repensant le maillage gris, c’est-à-dire le réseau d’égouttage de la Région, notamment par le biais de collecteurs et de bassins d’orage.D’autres travaux vont donc être entrepris prochainement dans cette optique. La Région bruxelloise travaille ainsi avec la commune de Forest (et elle-même avec diverses associations dont les Etats Généraux de l’Eau à Bruxelles-EGEB) à un vaste projet de prévention des inondations au niveau de chaque habitation et quartier de Forest, à la fois dans le cadre du Plan Communal de Lutte contre les Inondations et dans une logique de bassin versant, c’est-à-dire par vallée.

 

Les travaux sous Audi sont donc complémentaires à d'autres ouvrages prévus tout le long du réseau d'égouttage en amont et aval. Ainsi, en amont, Hydrobru termine la construction du bassin d’orage Baeck d’une capacité de 850 m³. En aval, la SBGE placera l’an prochain un collecteur dans la rue des Anciens Etangs, ce qui permettra de détourner les eaux vers le Geleitsbeek et d’éviter qu’elles ne viennent s’accumuler rue Saint-Denis et avenue du Pont de Luttre. Enfin, Hydrobru prévoit également un bassin d’orage de 5.000 m³ sous le square Laîné et dont les travaux débuteront l’an prochain.Celui-ci devra servir à temporiser les eaux du haut de Forest et à protéger les Quartiers Preckher et Pont de Luttre.

 

 

Retour à l'accueil