Un accord a été récemment conclu entre la Ville et la région pour installer des pavées sciés dans la zone confort autour de la Grand-Place. Je me réjouis de cette décision car j'avais récemment interpellé à ce sujet et dans ce sensen Commission Infrastructure du Parlement bruxellois (lire l'interpellation).

Jusqu’alors, et depuis maintenant près de 5 ans, la Ville de Bruxelles tente de traduire le nom de sa Zone Confort en une réalité.  Si j'avais souligné partager l’objectif d’une réappropriation du centre historique de notre capitale par l’ensemble des usagers de l’espace public,  je constatais néanmoins de grosses lacunes dans la mise en œuvre pratique de cette volonté.  Dans ce sens, l’utilisation de pavés arrondis, comme recommandé par l’AATL dans le cadre de l’octroi du permis d’urbanisme, était non seulement inconfortable pour les utilisateurs doux de la rue mais pouvait  surtout s’avérer dangereux par temps de pluie. Des solutions alternatives existent pourtant et se traduisent par l’utilisation de pavés sciés qui offrent un compromis entre  accessibilité et patrimoine.

 

L'accord conclu entre la Ville et la région améliiorera induscitablement la sécurité et le confort des cyclistes et des PMR autour de la Grand-Place, tout en préservant le caractère historique de la zone.


Toujours au sujet du vélo, j'ai également déposé une interpellation suite à l’accident mortel de vélo survenu ce dimanche à Uccle. Ce drame met une nouvelle fois en lumière la nécessité de repenser le partage de l’espace public entre usagers afin de garantir la sécurité des plus faibles (lire l'interpellation).

 

Retour à l'accueil